En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. AccepterEn savoir plus

Sujets du bac philo 2010: bacs STG, STI, STL, ST2S

Le Précepteur > Terminale > Philosophie > Sujets de bac > Bac 2010

1er sujet: L'art peut-il se passer d'une maîtrise technique?

2ème sujet: Une vie heureuse est-elle une vie de plaisirs?

3ème sujet: Commentaire de texte

Pour expliquer ce texte, vous répondrez aux questions suivantes, qui sont destinées principalement à guider votre rédaction. Elles ne sont pas indépendantes les unes des autres et demandent que le texte soit d'abord étudié dans son ensemble.

La communauté politique la plus libre est celle dont les lois s'appuient sur la saine raison. Car, dans une organisation fondée de cette manière, chacun, s'il le veut, peut être libre, c'est-à-dire s'appliquer de tout son cœur à vivre raisonnablement. De même, les enfants, bien qu'obligés d'obéir à tous les ordres de leurs parents, ne sont cependant pas des esclaves ; car les ordres des parents sont inspirés avant tout par l'intérêt des enfants. Il existe donc selon nous une grande différence entre un esclave, un fils, un sujet, et nous formulerons les définitions suivantes : l'esclave est obligé de se soumettre à des ordres fondés sur le seul intérêt de son maître ; le fils accomplit sur l'ordre de ses parents des actions qui sont dans son intérêt propre ; le sujet enfin accomplit sur l'ordre de la souveraine Puissance* des actions visant à l'intérêt général et qui sont par conséquent aussi dans son intérêt particulier.

Spinoza

*: la souveraine Puissance: l'instance qui détient l'autorité politique.

  1. Dégagez la thèse de ce texte et montrez comment elle est établie.
    1. Montrez en quoi l'obéissance de l'enfant et du sujet se distingue de l'obéissance de l'esclave.
    2. Pourquoi le sujet agit-il « aussi dans son intérêt particulier » lorsqu'il accomplit « des actions visant à l'intérêt général » ?
    3. Quelle est la définition de la liberté sur laquelle s'appuie l'argumentation de Spinoza? Expliquez-la en vous servant des exemples du texte.
  2. Est-on d'autant plus libre que les lois auxquelles on obéit s'appuient sur la raison?

Suivez-nous sur

Le Précepteur: Exercices et quiz gratuits de soutien scolaire pour apprendre ou réviser

Informations légales | Haut