En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. AccepterEn savoir plus

Réécrire au présent et au plus-que-parfait

Exercice de réécriture

Le Précepteur > Français > Réécriture > Changement de temps

Ce court extrait de L'homme qui plantait des arbres de Jean Giono, est écrit à l'imparfait.

Réécris-le aux temps indiqués.

En 1913, ce hameau de dix à douze maisons avait trois habitants. Ils étaient sauvages, se détestaient, vivaient de chasse au piège; à peu près dans l'état physique et moral des hommes de la préhistoire. Les orties dévoraient autour d'eux les maisons abandonnées. Leur condition était sans espoir.

L'homme qui plantait des arbres, Jean Giono

  1. Réécris le texte au présent de l'indicatif.

    En 1913, ce hameau de dix à douze maisons trois habitants. Ils sauvages, , de chasse au piège; à peu près dans l'état physique et moral des hommes de la préhistoire. Les orties autour d'eux les maisons abandonnées. Leur condition sans espoir.

  2. Réécris le texte au plus-que-parfait de l'indicatif.

    En 1913, ce hameau de dix à douze maisons trois habitants. Ils sauvages, , de chasse au piège; à peu près dans l'état physique et moral des hommes de la préhistoire. Les orties autour d'eux les maisons abandonnées. Leur condition sans espoir.

Exercices de réécriture avec changements de temps

Suivez-nous sur

Le Précepteur: Exercices et quiz gratuits de soutien scolaire pour apprendre ou réviser

Informations légales | Haut