En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. AccepterEn savoir plus

Une cour assidue (Homophones de cour)

Exercice d'entraînement de français

Le Précepteur > Français > Orthographe > Homophones

Bien des mots se prononcent cour, mais ils ne s'écrivent pas de la même façon, selon leur sens.

Lis attentivement les exemples suivants :

  • une cour de récréation, la cour du roi
  • la chasse à courre
  • un cours de géographie, un cours d'eau
  • un court de tennis (nom), un pantalon court (adjectif)
  • et le verbe courir conjugué :
    • au présent de l'indicatif : je cours, tu cours, il court, ils courent
    • au présent du subjonctif : que je coure, que tu coures, qu'il coure, qu'ils courent
    • à l'impératif : cours

Et maintenant, à toi de jouer : remplis les cases de ces phrases trouées avec le bon homophone : cour, courent, coures, courre, cours et court.

c'est un exercice difficile, il ne faut pas se décourager. Si tu fais des erreurs, tu peux recommencer jusqu'à ce que tout soit juste !

Un homme à genou devant une femme
Un homme qui fait la cour à une dame
  1. Dans certains pays, la chasse à est interdite.
  2. Tu plus vite que moi.
  3. Ce de français était trop !
  4. Dans la du château, les serviteurs dans tous les sens.
  5. Il faut que tu plus vite si tu veux gagner.
  6. Au du mois d'avril, le de l'or s'est effondré.
  7. C'est un délai trop .
  8. Le petit garçon dans la de l'école.

Faire la cour à quelqu'un, c'est essayer de lui plaire, de le séduire.

On peut également dire courtiser, ou conter fleurette.

Suivez-nous sur

Le Précepteur: Exercices et quiz gratuits de soutien scolaire pour apprendre ou réviser

Informations légales | Haut